Les Processions de la Semaine sainte à Mendrisio candidates au Patrimoine immatériel de l’UNESCO

Karfreitag: Kinder mit «Transparenten»

© Adriano Heitmann

Il s’agit de la quatrième candidature suisse. L’UNESCO devrait décider de l’inscription de cette tradition vivante en novembre 2019.

Les processions religieuses de Mendrisio se déroulent chaque année le Jeudi saint et le Vendredi saint et attirent des milliers de spectateurs. La procession du jeudi est consacrée à une représentation de la Passion et du Chemin de croix jouée par près de 270 figurants. La procession du vendredi, plus austère et solennelle, rassemble 700 habitants du lieu, adultes et enfants, qui défilent en portant une succession d’objets cérémoniels, accompagnés par des corps de musique.

Lors des processions, les lumières de la ville sont éteintes et les rues ne sont plus éclairées que par la lueur des « trasparenti », peintures translucides montées sur des cadres et illuminées de l’intérieur. Réalisés selon une technique spécifique depuis le 18ème siècle, les «transparents» sont une particularité des processions. La transmission de ce savoir-faire, que ce soit pour la restauration d’objets centenaires ou la création de nouvelles œuvres, constitue un élément fondamental de la candidature.

Le dossier de candidature a été préparé conjointement par l’Office fédéral de la culture (OFC) et la Fondation Processioni Storiche di Mendrisio. Après une procédure d’évaluation qui durera plusieurs mois, l’UNESCO devrait décider en novembre 2019 de l’inscription de cette tradition sur la Liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

La Suisse est associée à la candidature trinationale de l’Alpinisme, aussi déposée auprès de l’UNESCO cette année. Le dossier placé sous l’égide de la France a été réalisé conjointement par des communautés d’alpinistes et de guides italiens, français et suisses. Le Club Alpin Suisse et l’Association Suisse des Guides de Montagne ont initié la participation suisse avec le soutien de l’OFC.

(Source: Office fédéral de la culture)