Martin Spöring (Luzern LU) : pourquoi le temps ne s'arrête jamais dans la ville de Lucerne

Arbeit Martin Spöring

L'entretien de ces œuvres d'art entièrement mécaniques exige non seulement des connaissances et une intuition expertes, mais aussi beaucoup de patience et de passion. 

En tournée avec le « Zytrichter »

Le « Zytrichter » est chargé de l'entretien des horloges publiques encore entièrement mécaniques de la ville. Chaque jour, celles-ci doivent être remontées et, si nécessaire, recalibrées ou même réparées. 
Sa tournée très matinale débute avec l'horloge de la mairie construite en 1553. Ensuite, l'horloge de la tour de l'Hôtel de Ville est remontée et contrôlée avec beaucoup de force et de patience. 

Enfin, la tour de l’horloge

La dernière étape de la tournée est la tour de l'horloge. En 1408, le mouvement le plus ancien de la Graggentor a été déplacé dans la tour de l'horloge. Par chance, l'horloge originale de la tour datant de 1385 a pu être également conservée. À l’époque, le père de Martin l'avait restaurée. En 1535, elle avait dû être remplacée. Grâce aux restaurations et des ajustements, ce chef-d'œuvre est toujours en opération aujourd'hui. Ses aiguilles sont si grandes que même les pêcheurs peuvent y lire l'heure depuis le lac. Encore aujourd'hui, la tour de l'horloge a le privilège de sonner les premiers coups et ses cloches retentissent ainsi une minute avant les horloges de l'église et celle de la tour de l'Hôtel de Ville.

Links