Nadja Räss (Lucerne): une musicienne élevée dans la tradition

Portrait Nadja Räss

Élevée dans l'univers musical du yodel traditionnel


À partir de l'automne 2018, Nadja Räss enseignera une nouvelle discipline principale à l'Université des Sciences Appliquées de Lucerne : le yodel. En parallèle, elle prendra la direction du domaine d'étude portant sur la musique folklorique.
Nadja Räss a grandi dans l'univers musical du yodel traditionnel. À l'âge de six ans, elle a commencé à prendre des cours de yodel, plus tard, elle a étudié le chant classique à l'Académie de musique et théâtre de Zurich. Aujourd'hui, elle est l'une des yodleuse les plus polyvalentes en Suisse.


Briser les frontières - préserver les racines


Sa polyvalence s’illustre dans sa vision du yodel qui couvre, selon elle, un très large spectre. Il va du yodel naturel traditionnel aux expériences transfrontalières dans lesquelles elle rassemble diverses musiques folkloriques. Elle est par exemple à l'origine d'un projet qui permet au chant de gorge de l'Europe de l'Est, au chant rune finlandais et au yodel suisse d'entrer en dialogue. 
 

Ces expériences peuvent sembler étranges à première vue et ont – au moins initialement – suscité le dédain des yodleurs puristes. Cependant, grâce à ses racines profondément ancrées dans l'héritage culturel du yodel, son travail ne rompt pas avec la tradition, mais la dynamise, lui permettant de grandir et de se développer dans la modernité.

Links