Salome Fravi et Stefan Höhn (Mund ob Naters VS) : la sauvegarde d’une maison de 500 ans grâce aux nouveaux médias

Portrait Stefan Höhn
Portrait Salome Fravi
Portrait stefann.ch
Portrait stefann.ch

Sauvetage de dernière minute


Depuis les années 1970, la maison était à l’abandon. Elle était vide et délabrée. En mars 2017, l'organisation du patrimoine valaisan lance une dernière tentative de sauvetage et contacte la Swiss Heritage Society. À son tour, l’association poste des photos de la maison sur Facebook et Twitter. Sans trop d'espoir de succès.


Mais Stefan Höhn remarque le bâtiment sur les réseaux sociaux. Le brillant menuisier et sa femme, l'architecte Salome Fravi, achètent alors la maison à son précédent propriétaire sous la condition de la conserver en l'état.
 

Des perles cachées dans les décombres


Depuis 2012, Stefan Höhn s'est intensivement impliqué dans la restauration de bâtiments en bois. Sa femme, Salome Fravi, et lui-même ont déjà réalisé divers projets dans l'Oberland bernois, les Grisons et le Valais.


Ces expériences antérieures, leur expertise et la passion qu'ils vouent à ce projet leur seront plus qu'utiles. Enfouies sous une montagne de travail se cachent de nombreuses perles culturelles et historiques. Par exemple, un poêle en stéatite aux parois en pierre, prédécesseur du « Giltstein », poêle traditionnel du Valais, d'une grande rareté : quatre exemplaires seulement ont pu être conservés dans le canton. La rénovation du bâtiment délabré de la « Schnydrighaus » exigera tout leur savoir-faire.


 

Links